Christopher Carter, Penguin Live – Avis

Christopher Carter est un magicien américain qui se produit énormément pour les campus universitaires et les événements d’entreprise. Il n’est pas très médiatisé dans le monde des magiciens et pour cause, il est la plus grande partie de son temps en train de travailler pour ses clients.

Et c’est pour cette raison que sa Penguin Live Lecture m’a intéressé. C’est un worker et il y a donc de fortes chances que ses tours soient solides, réalisables et puissants. Et vous allez voir dans la suite de cet article que c’est effectivement le cas !

  • 40 dollars US (environ 32€) sur Penguin
  • 3h20 de conférence
  • Magie qui convient bien à la magie de scène, salon (et close-up pour certains tours)
  • En anglais

Avant de commencer la description de chaque tour, sachez que Christopher Carter a filmé chacune de ses performances en live. Rien que de voir le show vaut son pesant d’or.

 

Tossed out deck

On commence avec du lourd. Christopher Carter commence tous ses spectacles avec une routine de Tossed out deck. Je ne pensais pas découvrir grand-chose. C’est une routine que j’utilise également en introduction de mes performances en salon.

Mais là, j’ai pris une claque. Sa version est extrêmement mystifiante (y compris pour les magiciens) grâce à ses nombreuses subtilités. Désormais, je sais que j’utiliserai sa version durant mes spectacles.

Rappel de l’effet du Tossed out deck :

Le magicien utilise un jeu de cartes qui vient d’être mélangé par un spectateur. Puis il l’enroule d’un élastique avant de le lancer à un membre du public. Ce dernier doit regarder une carte, puis lancer le jeu à un autre spectateur qui refait la même chose. Au final, vous pouvez avoir entre trois et cinq personnes qui participent.

Enfin, le magicien parvient à révéler toutes les cartes choisies, alors qu’elles ont été choisies à distance.

  • Très peu de matériel
  • Zéro préparation

 

Three Billet Routine

Ce que voient les spectateurs

Il est demandé à trois spectateurs d’écrire le prénom de leur amour d’enfance sur un petit papier. Ils plient ensuite leur papier en quatre et l’un des spectateurs mélange et place les trois papiers dans la poche du magicien. Ensuite, c’est parti.

  • Effet 1 : le magicien sort un papier, lit le prénom à voix haute et devine à qui il appartient.
  • Effet 2 : Pour le deuxième papier, le magicien laisse un spectateur lire lui-même à voix haute le prénom écrit (ainsi, il n’y a pas plus les indices relatifs au style d’écriture). Encore une fois, il devine à qui il appartient.
  • Effet 3 : Pour la dernière personne, le magicien ne touche même pas le papier et devine le dernier prénom. L’effet est complètement pur.

Ma description peut sembler lourde, mais la performance ne l’est pas.

Avis sur le tour

Wouah. Deuxième claque. Un vrai bijou du mentalisme que je ne connaissais pas. Et lorsqu’on observe C. Carter, on sent bien qu’il a fait des centaines de fois. Sa performance est fluide et complètement mystifiante. Encore un tour à ajouter à son répertoire professionnel.

  • Reset : immédiat
  • Très peu de matériel
  • Zéro préparation
  • Ce tour convient à toutes les situations : close-up, salon, petite scène

 

That’s so cute

Il s’agit d’une version du tour de clou mais avec des agrafeuses. C’est-à-dire ? Le magicien fait venir 4 personnes sur scène à qui il donne une agrafeuse chacun. Trois sont chargées et une est vide. Ensuite, il demande à une personne de prendre toutes les décisions. Résultat ? Avec un final dramatique, le magicien montre qu’il est parvenu à influencer le spectateur de manière à ce qu’il ne se fasse pas agrafer la main.

Encore une fois, la routine est très bien travaillée et c’est facilement faisable en spectacle. Il suffit juste d’acheter les agrafeuses et vous êtes bons.

Ceci dit, ce n’est pas ma routine préférée dans la conférence parce que personnellement, je préfère le tour du clou qui est plus dramatique. Les agrafeuses ne parviennent pas, selon moi à atteindre le même niveau de tension.

  • 100 % sécurisé
  • Un peu de matériel (mais rien de très cher ou de compliqué à avoir)
  • Très peu de préparation

 

Horse Fly

Horse Fly est une version du book test Pegasus Page. Rappel de l’effet classique : une enveloppe est mise à la vue de tout le monde. Ensuite, une personne choisie une page dans un livre puis un mot sur cette même page. Le magicien explique ensuite qu’il ne s’agit que d’une illusion parce que cette page n’a jamais existé. Le spectateur reprend donc le même livre, mais la page est effectivement déchirée. Elle n’est pas là. Le magicien ouvre donc l’enveloppe visible de tous, et à l’intérieur se trouve la page du spectateur et le mot choisi est entouré.

On continue avec du très bon. La routine de Christopher Carter est encore une fois extrêmement bien pensée. Sa présentation est logique, fluide et divertissante. Contrairement aux autres tours, c’est le seul qui n’implique qu’un seul spectateur. Si vous cherchez uniquement des tours participatifs, ce n’est pas celui qui vous conviendra le mieux.

  • Un peu de préparation
  • Un peu de matériel (vous pouvez tout acheter dans les commerces du coin)
  • Tour qui se fait bien sur scène et salon. Vous pouvez le faire en close-up mais c’est un tour que vous ne pouvez faire qu’une seule fois durant votre prestation.

 

Ring Tone

Ce tour est celui qui m’a le plus impressionné. Son impact est fabuleux. Voici ce qu’il se passe : avant le début du spectacle, chaque spectateur a écrit son numéro de téléphone qu’il laisse ensuite dans un sac gardé par un volontaire. Ce dernier choisit un numéro et le compose dans le téléphone du magicien. Rien qu’avec la force de l’imagination, le magicien parvient à déterminer à qui appartient le numéro. La révélation est super dramatique.

Ensuite, il demande à ce même spectateur des informations personnelles. Puis il sort un enregistreur vocal pour montrer au public que tout avait été prévu en avance (même les informations personnelles du spectateur). Brrrrr, vraiment mystifiant… De ma courte expérience de magicien, c’est la première fois que je vois ce type d’effet. Et c’est du lourd.

Est-ce que c’est un effet faisable dans votre propre spectacle ? 

Absolument. En revanche, c’est vraiment un tour adapté à la scène (même si ça pourrait fonctionner en salon).

  • Un peu de préparation
  • Très peu de matériel

 

The broom and the watch (le balai et la montre)

C. Carter continue de nous surprendre avec un effet de télékinésie de grande illusion. Voici l’effet : le magicien utilise un balai (emprunté) qu’il pose en équilibre sur un verre comme pour former une horloge.  Ensuite, il emprunte une montre à un spectateur, vérifie l’heure et la confie à un autre spectateur.

Le tour commence : sans jamais toucher le balai, ce dernier se déplace (comme par télékinésie) et effectue un mouvement d’un demi-cercle avant de s’arrêter. Ensuite, le spectateur vérifie la montre et réalise que les aiguilles se sont elles aussi déplacées d’un demi-cercle. Tadaaa !

Encore une fois, j’ai été mystifié comme un moldu qui voit de la magie pour la première fois. Super tour. Pour le réaliser, vous aurez besoin d’un peu de matériel mais sinon, tout peut être emprunté si vous souhaitez. De plus, c’est un tour qui ajoute énormément de variété dans le spectacle parce que les effets de télékinésie sont rares.

  • Un peu de matériel
  • Aucune préparation

 

Miracle

C. Carter finit ses spectacles avec ce tour. Voici l’effet : il fait venir 7 personnes sur scène. Il leur demande de mélanger un paquet de cartes sur lesquelles se trouvent des lettres. Ensuite, pendant qu’il tourne le dos, il demande à chacun de prendre une lettre. L’objectif du magicien est de les deviner et de former un mot avec ces mêmes lettres (comme au scrabble). C’est ce qu’il parvient à faire avec un petit twist sympa à la fin.

Très bon tour. Encore une fois, il s’agit d’un tour très participatif et qui ne demande quasiment aucun matériel. Toutefois, je trouve que le tour est bon mais pas suffisamment pour le mettre en bouquet final. C’est le seul bémol que je trouverai à dire.

La difficulté est double :

  • étant donné que vous avez le dos tourné, il faut donner des explications très claires.
  • il faut réussir à donner suffisamment de rythme pour que le tour ne soit pas ennuyeux.

 

Conclusion – Avis général

Wouah. Cette conférence est EXCEPTIONNELLE. Tout le contenu vaut le détour. De plus, c’est la démonstration parfaite du concept de Pack Small, Play Big. Tous les tours présentés demandent zéro ou très peu de matériel. Et quand vous en avez besoin, vous pouvez vous les procurer sans avoir besoin d’acheter un gimmick à 250€.

Difficulté ?

Difficile à dire. Il n’y a pas vraiment de technique très compliquée, en revanche il faut parfois utiliser un script exact pour parvenir au même résultat que C. Carter. Donc comme d’habitude, il faut travailler.

Si vous aimez le mentalisme et la magie de scène/salon, alors vous pouvez acheter cette conférence les yeux fermés.

Cadeau de bienvenu

Vous débutez en magie ? Alors j'ai le plaisir de vous offrir les explications de deux tours de magie. C'est gratuit et il n'y a aucun spam.

  • Faisable immédiatement - les tours ne nécessitent aucune technique
  • Réalisable avec n'importe quel jeu de cartes
  • Impressionnant et bluffant