Magie close up : 10 stratégies pour créer du lien avec son public

Comment créer du lien avec son public ? C’est une question d’autant plus importante en close up que l’interaction se trouve au cœur de l’expérience. Vous n’avez que quelques minutes pour laisser un souvenir incroyable aux spectateurs et être habile techniquement n’est pas suffisant. A quoi bon effectuer une levée double parfaite si votre public ne vous apprécie pas plus que ça ?

C’est tout l’objet de cet article. Pour une fois, j’ai envie de parler du côté relationnel de la magie qui est finalement rarement abordé.

 

Obtenez une validation avant de commencer le show

Les spectateurs ne s’attendent pas à voir un magicien pendant leur repas ou cocktail. Vous devez donc utiliser une approche appropriée si vous ne voulez pas vous faire refouler. Pour y parvenir, on va s’inspirer des techniques de marketeurs. Dans son livre Permission marketing, Seth Godin explique qu’il est primordial d’obtenir l’accord d’un prospect avant de lui balancer son discours commercial. C’est la même chose avec la magie. Avant de commencer votre spectacle, assurez-vous de recevoir une approbation de votre public.

Pourquoi c’est important ?

D’abord, c’est une question de politesse. Qui vous dit que la personne en face de vous est disponible pour vous écouter ? Deuxièmement, ça permet de faire le tri. Croyez-moi, vous n’avez pas envie de faire un spectacle à des gens qui n’aiment pas la magie. Au moins, si on vous dit non, ça vous garantit de n’avoir que des spectateurs motivés.

Comment obtenir l’approbation ?

Tout simplement en demandant. Voici ce que je dis : « Est-ce que ça vous ferait plaisir de voir un tour de magie ?» . Je pose cette question après une courte introduction où je leur demande si tout se passe bien. Généralement, le taux de réponse positive est de 90%. Les 10% restants sont les gens qui n’ont pas le temps ou l’envie de voir de la magie. Si vous voulez en savoir plus sur comment approcher un groupe, j’ai écrit un article à ce sujet : ICI

Après ce simple « oui », les gens m’accordent leur attention, ils me font de la place et me proposent même de m’asseoir avec eux. C’est en agissant ainsi que vous commencerez à tisser des liens. Mais ce n’est que le début…

 

Retenir les prénoms et les réutiliser

Retenir les prénoms des gens est la meilleure façon de créer du lien rapidement. Ça montre que vous êtes à l’écoute des gens et faites des efforts pour les considérer.

Pour cette raison, mon but dès le début de mon spectacle est de découvrir le prénom de gens. Si je n’ai que deux spectateurs, c’est facile : il suffit de leur demander. En revanche, lorsque je fais de la magie devant un groupe de 5 à 10 personnes, je dois m’y prendre autrement. Je n’ai pas le temps de faire un tour de table pour demander le prénom de chacun.

Mon astuce ? Je fais un tour de magie qui implique chaque personne individuellement. Une routine de multi-sélection est parfaite pour ça. Dès que je demande à une personne de participer, je lui demande naturellement son prénom.

« N’oubliez pas que le nom d’une personne est pour cette personne le son le plus doux et le plus important dans n’importe quelle langue. » Dale Carnégie

Comment retenir les prénoms ?

Okay, maintenant on arrive dans le dur. Comment retenir les prénoms de 10 personnes que vous venez tout juste de rencontrer ? Je ne vais pas vous expliquer comment je fais parce que j’en parle déjà dans cet article : Comment retenir les prénoms ?

Tout ce que je peux dire, c’est que la mémoire se muscle. Au début, vous ramerez pour retenir le prénom de vos spectateurs et puis au fil du temps, ça deviendra une seconde nature.

 

L’humour pour créer du lien

Le pouvoir de l’humour dans les interactions sociales est absolument fabuleux. Tout le monde aime rire et on adore les gens drôles. Le problème, c’est que le sens de l’humour n’est pas donné à tout le monde…

…ou du moins, c’est ce que je pensais.

L’humour peut s’acquérir si vous répétez une même routine plusieurs fois devant un public différent. Par exemple, c’est difficile d’être drôle lorsque je réalise un tour de magie pour la première fois. C’est seulement après plusieurs répétitions devant un public différent, que je commence à être drôle. La répétition donne suffisamment de retours pour:

  • anticiper les réactions des gens.
  • connaître les vannes qui fonctionnent (ou non).

De plus, en tant que magicien,  nous sommes chanceux car la surprise en elle-même provoque le rire. Parfois, les spectateurs sont pliés de rire juste parce qu’il se passe un phénomène impossible sous leurs yeux.

 

Mettez tout le monde à l’aise

Dans un groupe de personnes, il y a toujours des gens plus ou moins timides. La solution facile est de se focaliser uniquement sur les gens à l’aise et laisser les timides de côté. Malheureusement, si le magicien veut faire vivre une expérience incroyable à tout le groupe, il ne peut pas délaisser un des membres.

Comment mettre à l’aise tous les membres du groupe, même les plus timides ?

  • Être attentif à tout le monde: souvent les gens timides s’expriment avec une petite voix et n’osent pas forcément s’affirmer. S’ils parlent, il faut s’assurer de bien les écouter et de les prendre en considération.
  • Avoir un langage non-verbal inclusif : le contact visuel est le meilleur outil pour inclure tout le monde. Dès que je sens qu’une personne est à l’écart, un simple regard permet de la remettre dans la partie.
  • Il n’est pas possible de demander la même chose à une personne timide et une personne à l’aise. Par exemple, si un tour exige de mettre un spectateur au centre de l’attention, j’essaye toujours de choisir une personne qui est à l’aise sous les projecteurs.

 

Faites vivre une expérience privilégiée

Nous sommes tous attirés par ce qui est authentique, vivant et personnalisé. Quand nous assistons à un spectacle d’humoriste ou à une conférence, nous adorons le sentiment de vivre une expérience qui ne se reproduira jamais.

Quand j’ai commencé mes premières prestations de magie, j’ai eu la chance d’être accompagné par mon ami et excellent magicien Adrien Chauveau. J’ai tout de suite remarqué sa façon de personnaliser l’expérience avec son public.

Voici le souvenir d’une de ses performances : il s’approche d’un groupe pour initier la conversation et commencer la magie. Après avoir demandé le prénom aux spectateurs, il découvre que ce sont des prénoms d’origine Sri Lankaise. Il commence alors à prononcer quelques mots en Sri Lankais du type « bonjour » ou « comment ça va ». Et puis il pose quelques questions sur leur pays. Ce n’est pas grand-chose, mais la connexion était faite avec les spectateurs avant même d’avoir fait le moindre tour de magie.

Pour rendre une interaction unique, il faut montrer aux autres que vous n’êtes pas un robot qui prononce toujours les mêmes paroles. Réussir à rester spontané et énergique malgré la répétition est la clé.

5 conseils pour offrir une expérience unique :

  • appelez les gens par leur prénom.
  • restez spontané et énergique.
  • réagissez aux remarques faites par les spectateurs et sortez de votre script si besoin.
  • mettez la particularité des gens en avant.
  • soyez curieux et à l’écoute de ce que vos spectateurs vous partagent.

 

Soyez au service des gens

Notre objectif en magie n’est pas de forcer les gens à regarder nos tours, mais plutôt de leur laisser un souvenir incroyable. Et parfois, le moyen d’y parvenir n’est pas toujours la magie.

Un jour, alors que je m’apprêtais à proposer de la magie à un couple âgé, ce dernier m’interrompt et me demande comment se rendre à la tour Eiffel. Je passe bien cinq minutes à leur expliquer. Une fois mes explications finies, ils me remercient chaleureusement et puis s’en vont. Je n’ai même pas eu le temps de leur dire que j’étais magicien. Cela reste un petit service évidemment et ça ne va pas changer leur vie. Mais de manière générale, les gens ressentent quand une personne est là pour les servir et pas uniquement leur vendre quelque chose. Une fois qu’ils s’en rendent compte, ils font davantage confiance et deviennent plus sympathiques.

« L’art le plus noble est celui de rendre les autres heureux. » P.T Barnum

 

Créer du lien grâce au toucher

De nombreuses recherches montrent que savoir toucher une personne au bon endroit et au bon moment, est un excellent moyen de créer du lien. La raison est la suivante : le contact physique entre deux personnes provoque une libération d’ocytocine. Il s’agit d’une hormone associée à la confiance dans les relations sociales. En général, nous sommes en contact physique uniquement avec notre entourage proche. Toucher une personne (si c’est bien fait), vous fait immédiatement rentrer dans son cercle de confiance.

Comment toucher une personne de la bonne façon ? Évidemment, il ne s’agit pas de faire un câlin à chaque personne. Une simple touche sur l’épaule, un high five ou une poignée de main peuvent faire l’affaire.

Quelques précautions cependant :

  • Évitez le « toucher paternaliste » de la tape sur l’épaule. Tout le monde déteste ça quand c’est un inconnu qui le fait.
  • Le contact physique doit toujours être léger et rapide. Autrement, c’est bizarre…
  • N’abusez pas de ce principe. Faites-le uniquement quand vous sentez que vous pouvez le faire. Malheureusement, il n’y a pas de règle sur le moment où il est possible de toucher ou non une personne.

 

Le sourire

Lorsque vous approchez un groupe de personnes avec le sourire, vous envoyez le message suivant : « je suis sympa et je viens en ami ! ». Il n’y a rien de révolutionnaire dans ce principe, mais pourtant ça reste extrêmement efficace. De plus, le sourire et votre énergie sont contagieux. Nous aimons tous être entourés de gens positifs ! Faites-en partie.

« Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez-lui le vôtre. Car nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir. » Dale Carnégie

 

Trouvez l’équilibre entre la familiarité et la distance

Tutoiement ou vouvoiement ? Humour ou sérieux ? Ton formel ou informel ? Il n’y a pas de réponse à ces questions parce que ça dépend de son feeling avec le spectateur. Trouver cet équilibre est probablement l’un des principes les plus difficiles à maîtriser de cet article. Tous les meilleurs magiciens que je connais parviennent à créer une sensation de familiarité avec leurs spectateurs sans jamais franchir la limite. Ils n’en font jamais trop. Ils savent utiliser l’humour, le tutoiement, le toucher quand il le faut. Mais ils savent aussi quand ils doivent garder leur distance.

C’est uniquement l’expérience qui permet de trouver le bon équilibre entre la familiarité et la distance. Il n’y a aucune règle à ce sujet.

 

Évitez la perfection et humanisez votre show

Une grande loi de psychologie est le principe de similarité. Nous aimons les gens qui nous ressemblent. Or, par définition, un magicien n’est pas un humain comme les autres. Pour cette raison, c’est intéressant d’humaniser son spectacle pour créer des liens plus forts avec ses spectateurs.

Voici une approche simple à utiliser : faites un tour nul au milieu de tours incroyables. L’effet est toujours le même : les spectateurs s’attendent à voir un effet encore plus extraordinaire et soudainement, ils se rendent compte qu’il ne s’est rien passé de magique. Ça crée une chute émotionnelle qui provoque immédiatement le rire. Plus important encore, ça leur montre une autre image de vous, plus humaine et accessible.

 

Conclusion

Pour un magicien, il y a probablement peu de sentiments aussi agréables que de fraterniser avec ses spectateurs. Après tout, la magie, c’est fait pour passer un bon moment et faire des rencontres, et quand c’est le cas, c’est juste du pur bonheur.

J’aimerais vous partager un retour client reçu quand je vivais à Sydney. J’en suis très fier, mais c’est aussi pour vous montrer que les principes énoncés dans cet article fonctionnent :

 

Retour client magie

Je peux vous garantir que ce type de commentaire fait extrêmement plaisir. Je souhaite à tous les magiciens de recevoir des retours similaires. Cela étant dit, plusieurs points sont à considérer:

  • la compétence relationnelle se développe au fil des performances. Plus on fait de la magie, plus on est à l’aise.
  • Il n’y a pas de science exacte avec le relationnel. Parfois , le courant passe mieux avec certaines personnes et il est difficile de savoir pourquoi. C’est donc normal de ne pas toujours s’entendre comme cochon avec son public.

J’adore l’aspect relationnel en magie, et je serais très curieux d’entendre d’autres propositions pour améliorer le relationnel. Si vous en avez, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

About Bertrand Gaté

Laisser un commentaire