Magie KISS vs KILL

Vous voulez considérablement augmenter votre niveau en magie ? Alors il faut connaitre le concept de KISS vs KILL magic.

Quesaco ?

KISS est l’acronyme de Keep it short and simple (rester simple et concis) tandis que KILL signifie Keep it long and lethal (être long et mortel). C’est un concept qui nous vient des commerciaux et des vendeurs. En réalité, il s’applique parfaitement à la magie.

Pourquoi c’est important ?

L’attention des spectateurs est limitée. Si vous êtes un poil trop barbant, alors vous allez rapidement perdre le contrôle sur votre performance. Les gens commenceront à parler entre eux, à vous écouter à moitié et vos effets auront moins d’impact. Bref, l’expérience magique va en prendre un coup. D’où l’importance d’avoir une magie KISS.

Comment fait-on pour avoir une magie KISS ?

En fait, c’est plutôt simple. Il faut éviter de trop parler. Ou plus précisément, il faut parler juste: tout ce que vous dites et tout ce que vous faites doit servir à quelque chose. Sinon, c’est du superflu. Dans la suite de cet article, on va voir concrètement comment rendre votre magie KISS.

Avoir une présentation et une technique fluide

Ce premier point va de soi. Pour avoir une magie KISS, il faut un script qui coule de source et une technique sans bavure. À chaque hésitation, vous rendez le tour plus difficile à suivre pour vos spectateurs.

On connaît tous une personne qui raconte mal les histoires : elle hésite, elle ne se rappelle plus la fin, elle utilise plein de euuuuh… Résultat ? Personne ne l’écoute parce que personne ne parvient à accrocher le fil. Et c’est la même chose pour votre routine de magie. Vous devez absolument maîtriser votre performance autant du point de vue technique que de la présentation. Et ça passe par de l’entraînement.

 

N’utilisez plus ces expressions de magicien

En magie, il y a des phrases que tout le monde répète mais qui n’ont aucun sens pour les spectateurs. Ces expressions nuisent à votre performance parce qu’elles ne lui apportent aucun bénéfice. Vous voulez des exemples ? En voici :

  • Après que le spectateur ait signé sa carte : « et voilà ! Désormais votre carte est unique au monde, il n’y en a pas deux comme ça !« . Cette phrase est inutile parce qu’il est évident que la carte est unique une fois signée.
  • « Est-ce que vous pouvez dire le nom de votre carte ? » Cette phrase est étrange pour les profanes parce qu’une carte n’a pas de nom. Vous pouvez simplement demander : Est-ce que vous pouvez me dire votre carte ? 
  • « Vous pouvez voir que toutes les cartes sont différentes. » Pour un spectateur lambda, les cartes sont forcément différentes. Il n’a pas connaissance des jeux à forcer ou autres machinations diaboliques. Cette phrase est donc futile et suspicieuse.

Toutes ces phrases apportent de la lourdeur à votre présentation parce qu’elles sont superflues. Vous avez tout intérêt à les abandonner pour avoir une magie KISS. Comment identifier ces expressions/phrases inutiles ? Je vous recommande de suivre la règle de Ken Weber : The big three…

« The Big Three » de Ken Weber

Ken Weber a écrit un livre que tout magicien se doit de lire : Maximum Entertainment. Si ce n’est pas encore fait, quittez ce blog, achetez le livre, puis revenez. Dans ce fabuleux ouvrage, Ken Weber explique que tout ce que vous dites, doit provoquer l’une des trois réactions suivantes (d’où le big three):

  • Une attention soutenue
  • Le rire
  • L’émerveillement

Si vos propos ou vos actes ne génèrent pas ces réactions, alors il faut les repenser, voir les délaisser. Naturellement, Ken Weber a conscience que le magicien doit parfois donner des instructions aux spectateurs. Dans ce cas, il s’agit de l’exception qu’il faut éviter un maximum si possible.

 

Gommez les « moments faibles » d’une routine

Il y a des routines laborieuses à exécuter parce qu’elles présentent de nombreux « temps morts ». Par exemple, Out-of-this world de Paul Curry ou Triple coïncidence de Juan Tamariz disposent de longues périodes de mélange ou de distribution où il ne se passe rien. C’est délicat pour le magicien parce qu’il faut rester divertissant dans un moment qui ne l’est pas. Votre but est donc de limiter ces moments ennuyeux.

Comment ? Malheureusement, il n’y a pas de secret. Il faut utiliser toute votre connaissance pour trouver des solutions qui peuvent être d’ordre technique, de présentation ou de méthode. Je vais vous donner un exemple sur lequel j’ai travaillé.

Comment j’ai amélioré ma routine de multi-sélection

J’affectionne particulièrement la routine de carte multi-sélection : c’est participatif, visuel, dynamique, rapide…bref, j’adore. Cela dit, le tour présente deux principaux « temps morts » au début du tour. :

  1. Il faut faire choisir une carte à tout le monde. Cela prend du temps, surtout s’il y a 6-7 spectateurs.
  2. Il faut ensuite contrôler toutes les cartes. Quand j’ai commencé, je contrôlais les cartes une par une. Encore une fois, ça prend du temps et ce n’est pas très divertissant pour les spectateurs.

Ces deux problèmes rendent le tour long à démarrer. Voici donc les solutions que j’ai développées au fil du temps. Pour la sélection des cartes, je joue sur la présentation : tous les deux spectateurs, je fais choisir la carte de façon humoristique. Normalement, avant même de faire mon premier tour de magie, tous mes spectateurs ont rigolé et ont compris qu’ils vont passer un bon moment.

Pour le contrôle des cartes, ma solution est d’ordre technique : au lieu de contrôler les cartes une par une sur le dessus du jeu, j’effectue un multi-contrôle. Je passe ainsi beaucoup moins de temps à contrôler les cartes.

Voici comment je rends cette routine plus directe et plus amusante pour les spectateurs.

 

Arrêtez de mélanger le jeu pendant 5 minutes

J’observe souvent des débutants qui passent trop de temps à mélanger les cartes. Et c’est barbant pour les spectateurs. Même problème sur YouTube quand les magiciens mettent trois minutes avant de commencer leur tour parce qu’ils veulent bien mélanger. Donc si ce n’est pas nécessaire, ne le faite pas.

Personnellement, je ne fais quasiment jamais mélanger mes spectateurs lors de mes prestations parce que c’est long et inutile. Évidemment, certaines routines requièrent un mélange. Par exemple, si vous réalisez une routine de shuffle board, alors le spectateur doit être convaincu que le jeu est mélangé. Mais ces tours restent une minorité.

À l’instar des mots que vous prononcez, c’est important que chacune de vos actions ait un but.

 

Privilégiez les tours de magie simples et directs

Tous les tours ne sont pas égaux. Par nature, certains sont directs, d’autres sont plus tortueux. Idéalement, sélectionnez les tours les plus directs car ce sont toujours les meilleurs. Si vous avez besoin d’effectuer 47 techniques avant d’arriver à l’effet final, alors il s’agit probablement d’un mauvais tour.

Tour simple et direct = magie KISS

En fait, dites-vous que moins un tour est direct, plus vous devez compenser avec votre présentation et showmanship. Et c’est peu commode. Par exemple, je serai incapable de performer triple coïncidence comme l’a fait Juan Tamariz au plus grand cabaret du monde. Ce tour présente tellement de temps faibles qu’il faut avoir une sacrée présence sur scène pour les combler.

The stronger the magic, the less need for showmanship. Ken Weber

 

Conclusion

Souvenez-vous, avoir une magie KISS (short and simple) va rendre l’expérience plus exaltante pour vos spectateurs. Non seulement votre présentation sera plus dynamique, mais vous serez également bien plus facile à suivre.

Cela dit, il n’est pas toujours facile de retravailler ses tours. On n’a pas toujours le recul nécessaire. Si vous avez l’occasion, filmez votre performance car il n’y a rien de mieux pour analyser et remettre en question son travail.

Maintenant, voici ce que je vous propose. Prenez un tour que vous faites souvent, passez le au crible de cet article et demandez-vous comment le rendre davantage KISS. Peut-être qu’il n’y aura rien à changer. Mais il est également probable que vous trouviez des éléments à améliorer que ce soit dans votre présentation, technique ou méthode. Et si c’est le cas, alors c’est parfait.

Cadeau de bienvenu

Vous débutez en magie ? Alors j'ai le plaisir de vous offrir les explications de deux tours de magie. C'est gratuit et il n'y a aucun spam.

  • Faisable immédiatement - les tours ne nécessitent aucune technique
  • Réalisable avec n'importe quel jeu de cartes
  • Impressionnant et bluffant