18 tours Pack small, play big pour votre spectacle de scène

Pack small, play big désigne tous ces tours qui ont un impact incroyable auprès d’un public tout en demandant un minimum de matériel. Ce sont les tours parfaits pour voyager léger ou pour planifier un spectacle sans budget. Ici, vous trouverez toute une liste de tours qui rentrent dans cette catégorie.

 

Pack very small

1. Final cut – Jay Sankey

Jay Sankey propose de nombreux tours à vendre sur son site. Parmi tous, celui qui a retenu mon attention est Final Cut. L’effet est le suivant : vous expliquez que vous collectionnez les affiches de film et vous montrez une enveloppe avec une prédiction. Ensuite, vous avez une liste papier des 20 derniers films les plus populaire. À l’aide d’un ciseau, vous demandez au spectateur de vous arrêter quand il souhaite. Vous coupez alors la liste à l’endroit voulu. Vous regardez sur quel film il vous a arrêté, puis vous montrez que ça correspond avec la prédiction.

Les points positifs :

  • La thématique des films est un sujet qui plaît et qui parle aux gens.
  • Ce n’est pas compliqué techniquement, vous pouvez vous concentrer sur la présentation.
  • Vous avez besoin d’une enveloppe, d’un poster, d’une feuille papier et d’un ciseau. C’est tout.

Les points négatifs :

  • Il y a un seul effet et c’est tout. Il n’y a pas de retournement de situation ou de multi climax. C’est donc un peu trop direct à mon goût.

2. Three pieces of paper (C.C. Seer) – Christopher Carter

Christopher Carte est un mentaliste américain époustouflant. J’en ai déjà parlé dans ce blog sur mon avis au sujet de sa Penguin Lecture Live. Dans cette même conférence, il montre et explique l’un de ses tours nommé C.C Seer. C’est une tuerie. Et le meilleur dans tout ça ? Vous n’avez besoin que de trois billets de papier et un stylo.

L’effet : vous demandez à trois spectateurs d’écrire le nom d’une connaissance sur un morceau de papier qui est ensuite plié en 4. Le magicien les récupère et les met dans sa poche. Il ouvre le premier et devine à qui il appartient. Il ouvre le deuxième papier et découvre encore une fois à qui il appartient. Et enfin pour le dernier, il n’ouvre même pas le billet et dévoile le nom écrit par le dernier spectateur. Non seulement vous blufferez les profanes, mais les magiciens aussi. Vous trouverez également une description de cette routine dans l’excellent livre Calculated Thought de Doug Dyment.

3. Tossed out deck

Le tossed out deck est une vieille idée devenu classique au fil des années. C’est un tour incroyable où le magicien lance son jeu de cartes (entouré d’élastiques) vers un membre du public. Celui-ci choisit une carte puis lance le jeu à un autre spectateur qui regarde une carte à son tour. L’opération peut se reproduire plusieurs fois. À la fin, le magicien trouve la carte de chaque spectateur. Simple et direct. Ce tour ne demande qu’un paquet de cartes (ou deux si vous faites un change) et d’élastiques. La meilleure version que j’ai vue jusqu’à maintenant est celle de Christopher Carter (encore lui !) dans sa Penguin live lecture.

4. Book test The Abyss – Sylvain Vip et Maxime Schucht

Le book test The Abyss est un outil incroyable. Vous pouvez réaliser des tours qui se rapprochent de véritables miracles, aussi bien en close up qu’en scène. Alors oui, c’est un prix (200€). En revanche, une fois que vous avez le livre, vous aurez des routines de plusieurs minutes avec un impact fabuleux sur le public.

5. Baby Gag

Le baby gag est un tour excellent qui peut être très drôle si bien fait. Il existe de nombreuses versions comme celle de Devin Knight. Ici, même si l’impact n’est pas aussi important que certains autres tours de cette liste, ça offre un bon moment d’humour à votre public.

6. Bras croisé

Je ne connais ni le nom ni l’origine de ce tour, mais c’est un excellent opener pour faire participer tout le public. Vous demandez aux gens de croiser les bras, puis vous leur demandez de faire comme vous. Et alors que vous remontez vos pouces vers le haut, tout le public se retrouve coincé sans parvenir à décroiser leur bras. La situation est assez drôle et ça ne demande aucun matériel.

7. Ring tone – Christopher Carter

Encore une pépite de Christopher Carter. Ce tour est un faiseur de réputation tellement qu’il est fort. Cerise sur le gâteau ? Il ne demande pas de matériel à l’exception d’un grand nombre de billets de papier. Voici l’effet : chaque personne marque son numéro de téléphone sur un morceau de papier. Puis un volontaire les récupère tous et choisit au hasard un numéro de téléphone parmi tous. Non seulement le magicien est capable d’identifier le propriétaire du numéro, mais en plus il prédit le nom de la dernière personne appelée par ce spectateur. Hallucinant.

Point forts :

  • impact absolument incroyable qui peut vous donner une standing ovation
  • toute l’assemblée participe

Point faible :

  • Beaucoup de travail à réaliser en preshow. J’ai réalisé ce tour qu’une seule fois. Le résultat était fou mais le preshow est vraiment un frein.

8. Imagining Oz – Jim Steinmeyer

Imagining Oz est un tour poétique qui s’adresse à l’imagination de votre public. À l’aide de votre seul storytelling, vous transportez votre public dans un univers fantaisiste. À la fin de l’histoire, tous vos spectateurs se rendront compte qu’ils ont pensé au même personnage. C’est une routine idéale pour ajouter un peu de musique et de théâtralisation à votre spectacle. Mark James explique cette routine dans sa Penguin Live Actavec l’autorisation de Jim Steinmeyer.

9. Subliminal Numbers – Mark James

Dans sa première conférence Penguin, Mark James explique un tour automatique idéal pour un spectacle sur scène ou en salon. Il s’agit d’une prédiction d’un nombre mais révélée de façon originale et mémorable.

10. Carte dans le citron/orange

La carte au citron est un classique de la magie et pour cause, l’effet est complètement impossible pour le public. De plus, ça demande peu de matériel ce qui en fait un effet très pratique pour le magicien.

11. Nom inconnu – Oz Pearlman

Oz Pearlman est un magicien exceptionnel. Selon moi, peu de magiciens lui arrivent à la cheville. Il a réalisé deux Penguin live lecture et les deux sont justes incroyables. Un peu comme Christopher Carter, j’ai été complètement transporté et bluffer par chacun de ses tours. Dans l’une de ses deux conférences, il explique un tour à la fois simple et excellent. L’effet est le suivant : un spectateur signe une carte, puis cette carte disparaît pour réapparaître 10 mètre plus loin dans le fond de la salle. Évidemment, la carte est bien signée par la main du spectateur. Simple, direct et les réactions sont toujours au RDV.

12. Pk touch

Le Pk touch est une routine extraordinaire. Elle est d’autant plus folle, qu’elle ne demande que très peu de matériel. Parmi toutes les routines publiées à ce sujet, je peux vous recommander celle de Banachek, qui est une référence sur le sujet.

13. Five card opener – Bill Abbott

Je ne pouvais pas parler de pack small, play big, sans mentionner le nom de Bill Abbott. Ce type est génial. Lorsqu’il propose un tour, vous pouvez être sûr que c’est pratique, bien fait et commercial. Il vend même un spectacle entier de 35 minutes qui reposent sur le principe de pack small, play big. Vous devriez jeter un œil à son travail. Le five card opener est l’un de ces tours qui ne prend pas de place, mais qui est parfait pour ouvrir un show. C’est drôle, divertissant et simple à réaliser. Cliquez ici pour en savoir plus.

14. Le cauchemar du professeur – Bob Carver

The Professor’s nightmare est probablement l’une des routines de cordes les plus célèbres. Et pour cause, elle est à la fois terriblement efficace et simple à maîtriser. Bob Carver avait présenté ce tour lors d’un concours et les juges ne l’ont pas cru quand il a expliqué qu’il ne s’agissait que de dextérité. Si vous ne connaissez pas ce tour, l’effet est le suivant : le magicien présente trois cordes : une petite, une moyenne et une grande. En un claquement de doigt, les cordes se retrouvent tous à la même taille. Puis dans un deuxième geste magique, les cordes reprennent leur geste initial.

15. Silent treatment – Jon Allen

Silent treatment est un effet original où le magicien ne dit pas un mot et communique avec le public à l’aide de fiches cartonnées. Un spectateur choisit une carte et à la fin, le magicien explique que la raison pour laquelle il ne parlait pas, c’est qu’il avait dans sa bouche une carte, celle du spectateur ! C’est un tour plein d’humour qui existe également en version IPad.

Pack small/medium

J’ajoute dans cet article, une liste de tours qui peuvent encore être considérés comme pack small, play big. Seulement, ils demandent légèrement plus de matériel. Bien que le packaging est souvent optimisé pour prendre le minimum de place, ils ne sont pas minimalistes pour autant. Pourtant, ils sont travel friendly et c’est pour cette raison qu’ils méritent leur place ici.

16. No Brainer – Bill Abbott

No Brainer est un effet de confabulation complet qui ne demande pas de complice. L’effet est presque un spectacle à part entière. Certes, il prend un peu plus de place, mais ça reste très raisonnable pour un tour de cette envergure. L’autre avantage de cette routine, c’est que vous pouvez l’adapter en fonction de votre client.

17. MagiCubArt – Adrien Chauveau & Paul Pichard

À l’instar de no brainer, MagiCubArt prend davantage de place que les tours précédents. Mais ça reste raisonnable pour un tour qui apporte de la variété dans votre spectacle. Comptez une petite valise supplémentaire à transporter et vous aurez une routine complète de plusieurs minutes qui requiert la participation du public. L’effet est le suivant : le magicien présente un cadre dans lequel une vingtaine de Rubik cube sont imbriqués. Il demande ensuite à un membre du public de choisir un personnage iconique des années 70-80. Dans un deuxième temps, le magicien en retire trois rubik cube du cadre et demande au public de les mélanger. Ils les replacent ensuite dans le cadre dans le sens qu’ils veulent. Lorsqu’on retourne le cadre, on réalise que les rubik cube forment une image. Elle correspond au personnage iconique choisi par le spectateur !

MagiCubArt

18. Cinquante-deux pour le prix d’une – Eric Mead

C’est un parfait tour d’entrée. Il est à la fois bref, drôle et impactant. Voici l’effet : le magicien montre un carton face en bas sur lequel il y a une prédiction. Il demande ensuite à un spectateur de nommer une carte, n’importe laquelle. Le magicien retourne le carton et montre que toutes les cartes y sont collées. C’est donc une petite blague qui fait rire le public. Puis en secouant le carton, toutes les cartes se décollent à l’exception d’une seule : la carte nommée. En y regardant de plus près, on se rend même compte qu’il s’agit de la seule carte dessinée sur le carton. Vous pouvez trouver une description de ce tour dans le livre Intermead d’Eric Mead.

 

Conclusion

Un tour de magie pack small, play big représente le Graal des magiciens pro. Ils permettent de réaliser des performances de haute volée n’importe où dans le monde sans s’encombrer d’une montagne de valises. Cela n’empêche pas d’avoir une réflexion poussée sur son spectacle afin qu’il soit bien structuré et varié.

La difficulté avec ce type de tours, c’est qu’ils sont très populaires auprès des magiciens professionnels. Si votre objectif est d’être unique, alors il va falloir redoubler d’efforts pour trouver des tours pack small, play big différents. Mais l’exercice n’est pas impossible. D’ailleurs, même parmi cette liste, certains tours ne sont que rarement utilisés en performance.

Cadeau de bienvenu

Vous débutez en magie ? Alors j'ai le plaisir de vous offrir les explications de deux tours de magie. C'est gratuit et il n'y a aucun spam.

  • Faisable immédiatement - les tours ne nécessitent aucune technique
  • Réalisable avec n'importe quel jeu de cartes
  • Impressionnant et bluffant